Défi gourmand : Manger avec son boss

Catégorie: Blog, Été, Expériences, Hiver, Hiver, Manger, Partenaires, Passeport valaisan, Produit du terroir
Tags:

Révélation 1: travailler au Passeport valaisan c’est génial !

« Ça te dit d’aller bruncher dimanche pour la vidéo promotionnelle du Café du 1er Août? », un de mes boss, jeudi 21 septembre, à 10 heures 45 (oui, oui cet article date un peu. Mais en ce frimas hivernal, quoi de mieux qu’un peu de soleil ?).

Oui, cette phrase est gravée dans ma tête. Parce que de un, aucun de mes patrons précédents n’a pensé à me rémunérer à coup de brunch et de deux, j’adore les brunchs !

Révélation 2 : j’aime manger !

J’aime manger, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie (et avec le Passeport valaisan, c’est un brunch acheté pour un brunch offert. Alors plus d’excuse !). Et quand le repas se présente sous la forme d’un brunch, le dimanche matin, après un week-end bien chargé, c’est le paradis.

Et le paradis, je l’ai trouvé au Café du 1er Août ! Sucré, salé, chaud, froid. Il y en a pour tous les goûts et le tout fait main. Quiches, salade décomposée, fromages, charcuterie, croissants, confitures, pain frais… Anna-Katarina et son équipe vous réservent un accueil de rêve dans un cadre magnifique (la décoration du café mérite à elle seule le détour).

 

Nous avons brunché sous le tilleul de la terrasse par un temps magnifique. J’ai appris quelques anecdotes intéressantes sur mes chefs (toujours utiles), je me suis régalée, j’ai repris une deuxième (puis une troisième) assiette. J’ai traîné en terrasse bien après avoir fini de manger.

Parce que le brunch du café du 1er Août, ce n’est pas qu’un brunch, c’est aussi une invitation à la flânerie, à la paresse et à passer un bon moment entre copains.

Et un dimanche de flânerie, c’est un week-end qui se termine parfaitement et c’est un début de semaine prometteur qui se profile à l’horizon.

Se connecter
à votre Passeport valaisan
Loading...